[http://www.jeunesse-avenir.fr]
[http://www.jeunesse-avenir.fr/centre-vacance.html]
[http://www.jeunesse-avenir.fr/ja-secourisme/]
[http://www.jeunesse-avenir.fr/club-sportif]
[./contact.html]
[./index.html]
[./portee-pedagogique.html]
[./structure-d27accueil.html]
[./tarifs.html]
[./emplois-temps.html]
[./photos.html]
[./activite.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
LA DECOUVERTE DU MILIEU MARIN

                        - les différents types de côtes, la géologie
                        - la côte à marée basse (pêche à pieds) : Aquarium
                        - étude des phénomènes des marées
                        - un phare : CHASSIRON
                        - les écluses ou pêcheries à poissons
                        - un port de pêche côtière avec criée : la COTINIERE
                        - les salines
                        - l'ostréiculture (le bassin de Marennes)
                        - l'ornithologie (le marais aux oiseaux)
                        - les noeuds marins

LA DECOUVERTE DU MILIEU AGRICOLE

                        - la viticulture (pineau et cognac). Visites de coopératives
                        - l'élevage laitier. Visite d'exploitation agricole
                        - la culture maraîchère

HISTOIRE LOCALE

                        - reconstitution d'une maison paysanne du siècle dernier
                        - musée d'aliénor d'Aquitaine à Saint Pierre
                        - Eglises romanes de Saint Denis et Saint Georges.

Des visites touristiques peuvent être organisées hors de l'Ile:

LA ROCHELLE

                        . Bateau météorologique (musée maritime)
                        . La Ville avec ses remparts et ses tours
                        . Aquarium
                        . Port des Minimes
                        . Fort Boyard (bateau)

ROCHEFORT

                        La corderie royale

PORTÉE PÉDAGOGIQUE

35 Rue St Georges / 75009 PARIS / Tél: 01.45.26.52.62  Fax: 01.45.26.99.72
 Agrément DDJS : 017-323-05 / Agrément Education Nationale : 17.83.14 du 22/01/88 / Lettre du 19/03/98